Avec une hauteur moyenne de 1.50m, les fougères rendent compliqué l'observation des animaux. A cela s'ajoute la chaleur qui renforce leur caractère crépusculaire prononcé en cette période.
Il fallait donc ne pas hésiter à se lever tôt, très tôt, être chanceux, rapide en action pour espérer obtenir ces quelques clichés, dont la plupart ont été réalisés entre 5h45 et 6h30.
juin_2018_Z5.jpg juin_2018_Z6.jpg juin_2018_Z7.jpg juin_2018_Z8.jpg juin_2018_Z9.jpg juin_2018_Z10.jpg juin_2018_Z11.jpg juin_2018_Z12.jpg