L'orage gronde de plus en plus près de l'endroit où je suis (4 secondes entre l'éclair et le tonnerre). Il est donc plus que temps pour moi de quitter mon affût "rapaces" si je veux éviter d'être trempé jusqu'aux os.

Depuis la voiture, sur le chemin du retour, quelques oiseaux posés sur les bosses du marais m'offriront une sympathique proximité avant le déluge.

Les voici dans l'ordre suivant héron gardeboeufs, spatule blanche, grande aigrette, héron pourpré.
juillet_2018_O.jpg juillet_2018_P.jpg juillet_2018_Q.jpg juillet_2018_R.jpg
Il y avait toutefois des oiseaux près de l'eau comme ce juvénile de bihoreau gris
juillet_2018_S.jpg
ou ces échasses blanches au repos les pieds dans l'eau
juillet_2018_T.jpg
ou encore ces ibis sacré en pêche
juillet_2018_U.jpg
Et pour clore ce billet une p'tite note d'humour
juillet_2018_V.jpg